Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

mardi 22 octobre 2019

Math Park les 23/11 et 14/12



Les deux prochaines séances du séminaire MathPark sont désormais annoncées (et les inscriptions ouvertes à l'adresse http://www.ihp.fr/fr/seminaire/mathpark-inscription )

Voici le programme de ces séances:
SAMEDI 23 NOVEMBRE À 15H
ÉLISABETH GASSIAT

CODAGE, INFORMATION ET STATISTIQUE : ÇA COMMUNIQUE ?

 
Résumé : La notion d'information est au coeur de la théorie de l'information qui a pris son essor au milieu du 20ème siècle sous l'impulsion des travaux de Claude Shannon (1916-2001). Le codage sans perte aborde la question de coder de manière déterministe et décodable une suite de symboles, de la manière la plus économe possible en ce qui concerne la longueur des mots codés. L'entropie de Shannon est la quantité d'information qui permet d'analyser les performances de compression d'une méthode de codage. Je montrerai comment ces questions ont des liens profonds avec les probabilités et la statistique et je présenterai des questions de recherche actuelles qui se posent lorsque l'on est confronté à de gros alphabets.
SAMEDI 14 DÉCEMBRE À 15H
BRIGITTE CHAUVIN

LES LOIS DES URNES

 
Résumé : La versatilité des populations est illustrée par ce récit épique médiéval gallois, appelé Le Mabinogion dont voici un extrait : « Elle se dirigea vers une vallée par laquelle coulait un fleuve, et les bords de la vallée étaient boisés, et de chaque côté du fleuve il y avait des prairies plates. D'un côté du fleuve, elle vit un troupeau de brebis blanches, et de l'autre un troupeau de brebis noires. Et chaque fois qu'un des moutons blancs bêlait, un des moutons noirs traversait et devenait blanc ; et quand un des moutons noirs bêlait, un des moutons blancs traversait et devenait noir. »
C'est l'une (nous en verrons d'autres !) des multiples situations modélisables par une urne de Pólya ou plutôt une dynamique d'urne de Pólya. Au temps t=0, une urne opaque contient des boules rouges et des boules noires. A chaque unité de temps, on tire au hasard une boule dans l'urne, on observe sa couleur, on la remet dans l'urne et on rajoute des boules avec une certaine règle fixée à l'avance. Les questions auxquelles nous tenterons de répondre sont : quelle est la composition de l'urne au bout d'un moment ? Y a t-il une composition asymptotique et si oui, quelles sont ses caractéristiques, sa moyenne, sa variance, sa loi ? Nous verrons que les lois limites des urnes ne sont pas toujours gaussiennes.
Les méthodes à l'œuvre relèvent d'un large spectre : on comptera les boules en faisant de la combinatoire analytique, on fera bien sûr des probabilités, on mettra en évidence la structure arborescente de l'urne (oui, oui...) sans oublier des systèmes différentiels et un peu de calcul matriciel avec cette bonne vieille algèbre linéaire.

vendredi 18 octobre 2019

Conférence pour étudiants en sciences "Effet des bords sur la circulation océanique" par Laure Saint-Raymond mardi 22 octobre 18h à l'IHP


Inscription (obligatoire) pour la conférence
Un défi majeur de la modélisation en sciences de l’environnement est d’obtenir des modèles qui prédisent la bonne phénoménologie sans garder toute la complexité de la physique. On souhaite ainsi filtrer les détails de ce qui se passe à petite échelle et ne conserver qu’un effet moyen. Dans cet exposé, on montrera donc comment l’effet des bords se répercute de façon globale sur la circulation océanique.
 
Un exposé de Laure Saint-Raymond (mathématicienne, ENS Lyon)
Lieu : Institut Henri Poincaré (11 rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris)
Date : mardi 22 octobre à 18h
 
Cette conférence est prévue pour un public d'étudiants en mathématiques, physique, chimie, biologie ou géologie, de niveau L1 à M2.
 

lundi 14 octobre 2019

Sur un Plateau

Google nous rappelle aujourd'hui l'anniversaire du mathématicien et physicien belge Joseph Plateau, né le 14 octobre 1801 à Bruxelles, et pionnier des surfaces minimales. Son nom est notamment asssocié à une jolie équation aux dérivées partielles, visible ici
http://mathworld.wolfram.com/PlateausEquation.html
 

lundi 7 octobre 2019

Fête de la science à l'INRIA Rhône Alpes

 Devenez le jury populaire du procès d'un robot le 12 octobre au Centre Inria de Montbonnot !


Journée Portes ouvertes le 12 octobre !
au Centre de recherche Inria Grenoble Rhône-Alpes



Dans le cadre de la Fête de la Science 2019 Inria, Institut de recherche français dédié aux sciences du numérique, vous ouvre ses portes le samedi 12 octobre après-midi dans ses locaux à Montbonnot !

14h - 16h : Devenez le jury populaire du procès d'un robot (dès 11 ans)

  
Cet atelier ludique et décalé met en scène le procès d’un robot futuriste. Des scientifiques d'Inria interviendront comme experts au cours du procès.  

Entre 14h30 et 17h : Les coulisses du numérique : visite des plates-formes de recherche (dès 11 ans)
 – 30 min par visite

Kinovis // Voir et comprendre la modélisation 4D ! inscription

Amiqual4Home // Visite d'un appartement instrumenté, destiné à expérimenter l’habitat intelligent ainsi que l’atelier de prototypage d’objets connectés (Creativity Lab) inscription

Halle Robotique // Démonstration des capacités de perception d’une voiture autonome. inscription

Atelier Connaissance avec l'équipe MoeX (dès 11 ans) // inscription

En tant qu’êtres humains, pouvez-vous imaginer comment un ordinateur voit le monde ? Comment fait-il évoluer sa représentation du monde en fonction de son expérience ?
Au travers du jeu Class?, nous aborderons les notions de classification et de représentation des connaissances. Nous essayerons de déterminer comment en se trompant et en se corrigeant les ordinateurs peuvent apprendre à voir le monde différemment.


+ d’infos et inscriptions sur : inria.fr/Grenoble
Contact // Florence Polge-Cohen, service communication, florence.polge-cohen@inria.fr




mardi 1 octobre 2019

La Jam du Chaos

 
Lieu : Institut Henri Poincaré, 11 rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris
 
Date : vendredi 11 octobre de 18h45 à 22h
et samedi 12 octobre de 9h à 22h
la Jam du chaos, un événement exceptionnel de rencontre et de production scientifique créative autour de la théorie du chaos, des mathématiques et de leur transmission.
 
Inscrivez-vous à cette journée originale et inattendue pour rejoindre un groupe avec lequel vous aurez 24h pour réaliser une nouvelle forme d'expression scientifique et créative autour du chaos ! Le chaos est une thématique riche d’inspiration et d’interprétation, s'appuyant sur un contenu scientifique évocateur et l’ouvrant à une multitude de domaines et de secteurs d’activités. Tous les formats d'expression sont permis, à condition de pouvoir en faire une présentation en quelques minutes dans un amphithéâtre chargé d'histoire. Il n'y a pas de compétition, seulement des "coups de cœur" qui seront décernés suite à cette restitution.
 
Cette première jam est parrainée par Etienne Ghys, mathématicien (ENS Lyon), et Tania Le Goff, ingénieure et artiste.
 
La Jam du chaos est un événement gratuit et ouvert à toutes et à tous, sur inscription. Il sera possible d'accueillir jusqu'à 80 participants. Des espaces de travail seront mis à votre disposition, et tous les repas sont offerts aux participants.
 

jeudi 19 septembre 2019

LES POLYTECHNICIENS DES CIMETIERES PARISIENS (PERE LACHAISE & MONTPARNASSE)

LES POLYTECHNICIENS DES CIMETIERES PARISIENS
(PERE LACHAISE & MONTPARNASSE)

Dans le cadre des journées du patrimoine, la SABIX (société des amis du musée, de la bibliothèque et de l’histoire de l’Ecole polytechnique) organise les 21 & 22 septembre 2019, des balades-conférences dans les cimetières du père Lachaise et du Montparnasse.
Par un parcours ciblé dans ces lieux, il s’agira d’évoquer les vies et les œuvres de savants pour la plupart polytechniciens. Ainsi seront évoqués, entre autres, les parcours sociaux, politiques et scientifiques de Liouville, Galois, Le Verrier et Poincaré au Montparnasse, et ceux de Monge, Laplace, Fourier et Terquem au père Lachaise.
Tout au long de ces incursions thématiques, il s’agira de s’interroger sur les conditions de la production des connaissances et sur les connaissances elles-mêmes à une époque donnée. Des compléments bibliographiques, pour aller plus loin, seront proposés en fin de parcours.


CONFERENCIERS :
Jean-Jacques Dupas, ingénieur-chercheur au CEA.
François Lavallou, ingénieur-chercheur au CEA.
Norbert Verdier, enseignant-chercheur en histoire des mathématiques et des sciences (Université Paris-Sud & Sciences Po Paris
LIEUX DE RENDEZ-VOUS ET HORAIRES :
Cimetière du Montparnasse : 21 septembre à 10 h 30 avec François Lavallou et 22 septembre à 14 h 30 avec Norbert Verdier.
Rendez-vous à l’entrée principale du cimetière, 3, boulevard Edgar Quinet, 75014.PARIS
Accès métro : Lignes 4 et 6 station Raspail / ligne 6 station Edgar-Quinet / ligne 13 Gaîté. La station Montparnasse est également très proche.

Cimetière du Père Lachaise : 21 septembre à 14 h 30 et 22 septembre à 14 h 30 avec Jean-Jacques Dupas.

Rendez-vous : Devant la tombe d’Arago à l’entrée du cimetière, quatrième division.
Boulevard de Ménilmontant 75020 PARIS
GPS : Latitude : 48.861417 Longitude : 2.393383
Accès : Métro : Père Lachaise (lignes 2, 3), Bus : 61/69 arrêt Père Lachaise devant l’entrée principale pour les bus se dirigeant vers la banlieue, arrêt Auguste Métivier pour les bus se dirigeant vers Paris centre. Marcher ensuite le long du mur du cimetière donnant sur le boulevard de Ménilmontant, pour rejoindre l’entrée principale.

INSCRIPTION
Les balades-conférences sont gratuites mais sur inscription : norbert.verdier@sciencespo.fr

mardi 17 septembre 2019

Math-o-LU à Nantes




La Maison des mathématiques de l’ouest et l’association Résonance – Art
& Science organisent un club de maths au Lieu unique : Math-o-LU (MU).
Le Lieu unique est une scène culturelle nationale, située à Nantes, près
de la gare SNCF.

    Ouvert à tous les publics, le club Math-o-LU propose de manipuler
des maths non académiques, de percevoir leurs capacités créatrices et
leur pouvoir d’émotion. Il reprend ses activités le 18 septembre 2019 :
les ateliers se tiennent deux mercredis par mois entre midi et deux
(possibilité de manger et boire sur place – à acheter au bar ou à amener
soi-même).

    Chaque séance comporte deux temps :

        courte présentation (objet, personne, question de société...) ;
        manipulations, jeux, problèmes ouverts... en petits groupes,
chacun avec un·e encadrant·e ;

    Signe particulier : l’équipe d’animation du club est composée de
mathématicien⋅ne⋅s professionnel⋅le⋅s mais aussi d’étudiant⋅e⋅s et de
lycéen⋅ne⋅s, ainsi que des artistes en collaboration.

    Si vous êtes intéressé⋅e, il suffit de venir au club (gratuit, sans
inscription). Vous pouvez aussi nous écrire pour être tenu⋅e au courant
de nos activités. N’hésitez pas en tout cas à en parler autour de vous.

    Reprise des ateliers : mercredi 18 septembre de 12 h 15 à 13 h 45
    Lieu unique (salon de musique).

    Premier thème : Frontières : une dimension (méconnue ?) des conflits

    Quel rapport entre un flocon de neige et la fréquence des conflits
entre deux pays ? Lewis Fry Richardson, mathématicien et pacifiste
profondément marqué par la Première puis la Seconde Guerre mondiale,
publie des essais sur la psychologie mathématique de la guerre ou sur
les causes statistiques de la guerre. Ses travaux ont été repris par
Benoît Mandelbrojt, inventeur du mot Fractale, dans un fameux article
intitulé « Quelle est la longueur des côtes de Grande-Bretagne ? ». Les
fractales apparaissent notamment dans la description des formes et de
leur évolution. Une théorie dont une partie a été initiée par Mary
Cartwright et John Littlewood, également durant la Seconde Guerre mondiale.

lundi 16 septembre 2019

Jean Duchon



Jean Duchon est mort la semaine dernière à 70 ans, ses obsèques ont eu lieu vendredi à Saint-Antoine-l'Abbaye, où il s'était retiré depuis une vingtaine d'années, tout en continuant ses recherches à l'université de Grenoble. Son nom ne dira probablement rien aux historiens des sciences, mais il est important de lui rendre hommage sur theuth. Il était surtout connu pour ses travaux mathématiques, je n'en évoquerai que deux. Les splines de Duchon sont, disons de façon imagée, des fonctions assez simples qui permettent d'approcher des fonctions plus compliquées (taper "splines de Duchon" ou "thin plat spline" sur un moteur de recherche). Jean Duchon a fait aussi avancer la résolution de l'équation de Burgers. Le début de la notice de wikipédia dit: "L'équation de Burgers est une équation aux dérivées partielles issue de la mécanique des fluides. Elle apparaît dans divers domaines des mathématiques appliquées, comme la modélisation de la dynamique des gaz, de l'acoustique ou du trafic routier ". D'autres chercheurs expliqueront mieux cet apport en mathématiques dites appliquées.

Comme nous avons partagé plusieurs années le même bureau au département de mathématiques de Lyon, j'ai pu me pénétrer de sa façon originale de travailler. Il était l'antithèse de la superficialité, il publiait peu et uniquement lorsqu'il avait résolu les problèmes qu'il s'était proposés. Cette attitude, considérée comme un peu vieille France, tranchait avec la méthode américaine qui consiste à publier coûte que coûte, quitte à inonder les revues d'articles où l'on a bricolé les hypothèses jusqu'à obtention d'un résultat apparemment nouveau. En outre, il tentait de rédiger au maximum en français, ce qu'on juge souvent comme une marque d'infériorité face au niveau international. Il était évidemment absolument imperméable aux indicateurs du type facteur H ou classement de Shanghaï. Chercheur titulaire au CNRS, il s'était mis "à mi-temps" pour pouvoir se livrer honnêtement à d'autres activités, il considérait qu'il gagnait assez ainsi. Le CNRS lui envoya un chargé de mission en ressources humaines pour lui expliquer comment gérer une carrière. Ce monsieur, d'ailleurs plutôt aimable, me demanda donc de sortir une heure ou deux du bureau pour pouvoir parler seul à seul à ce météorite. Cette démarche des autorités était à peu près aussi ridicule que celle qui consisterait à envoyer au pape un conseiller en communication pour améliorer sa propagande en faveur de l'athéisme.

Dans les années 1990, Jean Duchon voulait "comprendre" l'équation d'Euler, c'est-à-dire les équations de D'Alembert-Euler qui régissent les mouvements des fluides parfaits, il voulait comprendre vraiment les phénomènes de turbulence. Bref, il vivait de l'intérieur les fondements mathématiques de l'hydrodynamique. C'était l'époque où se mettait en place l'édition des œuvres complètes de D'Alembert. Il a facilement accepté de se pencher sur le Traité des fluides, sur l'Essai sur la résistance des fluides et sur de nombreux mémoires délicats des Opuscules mathématiques. Il n'était pas question, pour lui, de voir les choses en gros et de dire que les passages obscurs de l'auteur pouvaient être sautés. Sa ténacité et sa rigueur, ainsi que celle d'Alain Coste, disparu l'an dernier, furent déterminantes pour donner au groupe d'édition des O.C. de D'Alembert le courage de s'attaquer aux mémoires des neuf volumes d'Opuscules. En effet, nombre de ces mémoires, rédigés dans un style parfois surprenant, décourageaient souvent les historiens des sciences. Cette ascèse, parfaitement non rentable pour une carrière, a débloqué plus d'une situation et permis au groupe de se mettre un peu mieux dans la peau de D'Alembert, non seulement pour saisir l'élaboration des équations des fluides, mais aussi pour faire son chemin dans la "crise de l'hydrodynamique", c'est-à-dire dans cet univers où la théorie et les expériences semblent diverger, au-delà même du "paradoxe de D'Alembert", des écoulements de Borda, etc.

Ce rôle, disons, de conseiller scientifique, non historien de métier mais lucide sur les anachronismes, a été continué par Marc Massot et largement à la base de la thèse d'Alexandre Guilbaud en 2007. Tout ce processus a permis la publication de plusieurs volumes des Opuscules, alors que cette tâche paraissait hors de portée à court terme. Jean Duchon, qui avait aussi une formation d'ingénieur géographe a également participé à divers travaux d'histoire des mathématiques et de géodésie, sans jamais signer un seul article sur ces sujets. A l'heure où on parle beaucoup d'histoire par en bas, je ne sais si l'on doit considérer l'apport de Jean Duchon à l'histoire des sciences comme venant d'en bas, mais en tout cas il vient de côté et il était donc nécessaire que theuth sache lui rendre hommage.

Pierre Crépel








Mathpark le 21 septembre prochain


mardi 10 septembre 2019

BackReAction

Si vous vous intéressez également aux avancées de la physique, je vous recommande de visiter le blog de l'Astrophysicienne Sabine Hossenfelder
http://backreaction.blogspot.com/
auteure du trés beau livre LOST IN MATHS aux éditions les belles lettres.

jeudi 5 septembre 2019

Prix Kevin Henriot

Pour la deuxième fois, sera décerné le Prix Kevin Henriot en mémoire de Kevin Henriot qui a soutenue une brillante thèse de combinatoire additive à Montréal en 2014. Auparavant il avait écrit un article de théorie analytique des nombres à l’occasion de son mémoire de M2 . 
Kevin Henriot est décédé prématurément le 17 juin 2016.

Objectif du prix

Le prix Kevin Henriot a pour but de faire vivre la mémoire de Kevin Henriot en récompensant un travail de thèse dans son domaine de recherche au sens large; c'est-à-dire la théorie des nombres, la combinatoire additive ou un domaine des mathématiques en lien avec ses travaux.
Vous pouvez visiter la page concernant le prix en cliquant sur le lien suivant.
 

Le prix récompense une thèse soutenue en 2017 ou 2018.
Les 3 conditions d'éligibilité suivantes doivent être remplies : 
  • Toute personne - homme ou femme - de moins de 35 ans (à la date limite de candidature) ayant soutenu sa thèse en 2017 ou 2018 quelle que soit sa nationalité et son statut.

  • Toute personne ayant passé au moins 10 mois de son parcours académique soit en France, soit au Canada.

  • Toute personne dont le travail de thèse fait intervenir de la théorie analytique des nombres ou de la combinatoire additive ou des mathématiques en lien avec les travaux de Kevin Henriot. La candidature devra être rédigé en français ou en anglais. La date limite de candidature est le 30 septembre 2019.

mercredi 31 juillet 2019

Bilan du Congrès International de Mathématiques Industrielles et Appliquées ICIAM 2019


Le Congrès International de Mathématiques Industrielles et Appliquées ICIAM 2019 s’est achevé le 19 juillet dernier à Valence. Une fois de plus, la représentation de l'école française de mathématiques appliquées lors de cet ICIAM a été exceptionnelle
- 2 prix sur les 5 décernés par l'ICIAM, 
- 1/9e des "conférences invitées", 
 - la moitié des "conférences spéciales" (qui correspondent également à des prix prestigieux mais non décernés par l'ICIAM proprement dit).
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous plonger dans le journal du Congrès tenu par la FSMP :

dimanche 21 juillet 2019

Création du prix Mirzakhani

En hommage à Maryan Mirzakhani l'Académie des Sciences  des Etats Unis a créé
un nouveau prix de Mathématiques qui porte son nom et qui sera attribué tous les deux ans à un(e) mathématicien(ne) en milieu de carrière. Premieres nominations le 7 octobre prochain. 
Plus de détails ici ; http://www.nasonline.org/programs/awards/mathematics.html

mardi 16 juillet 2019

Harlan Coben et les probabilités

Avec le calme de l'été, c'est le moment de prendre un bon roman policier et de s'allonger dans son transat. Le dernier d'Harlan Coben paru dans la collection Pocket, Double piège, (titre original Fool me once) , est excellent et réserve quelques surprises au lecteur mathématicien, comme par exemple cette visite que l'héroïne Maya, qui enquête sur la mort de son mari, rend au recteur du collège Franklin-Bidle : Ce dernier lui répond : "J'ai été professeur de Mathématiqes. J'enseignais les statistiques et les probabilités. Données bivariées, régression linéaire, déviation standard et kj'en passe. Je considère donc les choses en termes de formules et d'équations. ...  Je ne vous dirai pas la suite, car il parait que le fait de spoiler pourrait constituer une violation du droit d'auteur ! De là à conclure que l'auteur aime les maths, il y a un pas que je ne franchirai pas car il parle également dans ce livre de "l'enthousiasme" des collégiennes qui se réveillent pour aller à un contrôle de maths.

dimanche 7 juillet 2019

Quand la géométrie devient un jeu d'enfant

C'est le titre de la page "Jérémie" de la Tribune de Genève du week-end, datée du 6-7 juillet. Cette page est censée permettre aux enfants durant l'été de réviser les fondamentaux scolaires et cette semaine, elle était dédiée à la géométrie. C'est plutôt bien fait et on ne peut que féliciter un grand quotidien de réserver une page entière à l'apprentissage des mathématiques. Nos journaux français pourraient peut-être retenir l'idée ?

vendredi 28 juin 2019

Journée Galois le vendredi 28 juin 2019

L’Association Des Amis d’Évariste Galois organise une réunion le vendredi 28 juin 2019 à l’École Normale Supérieure, amphi Galois, 45 rue d’Ulm 75005 Paris.

PROGRAMME

14H00 : Accueil

14H15 Introduction par François Sauvageot

14H30 Conférence de Pierre Berloquin : Mathématiques et émotions

15H20 Conférence de Fernando Zalamea et Charles Alunni : Galois chez 
Grothendieck

16H10 Lecture théâtralisée de Marc Soléranski : Évariste Galois sur 
scène

17H40 Pause

17H45 Assemblée générale de l’ADAEG, à laquelle participeront les 
membres de l’association à jour de leur cotisation 2019.

18H30 Fin des travaux

L’inscription à la réunion est gratuite mais obligatoire, par mail au 
président François Buffet :

contact@evaristegalois.org contact@evaristegalois.org>

L’Association Des Amis d’Amis d’Évariste Galois (ADAEG) a pour objet 
de connaitre et faire connaitre la vie et l’œuvre du mathématicien 
républicain Évariste Galois. Elle a été créée à la suite de la 
célébration du bicentenaire de sa naissance en 2011.

mardi 25 juin 2019

Maths étonnantes - Faugeras Frégnac


la Société Mathématique de France a lancé un nouveau cycle de
conférences publiques à l'intention des étudiants, enseignants et
chercheurs non spécialistes.

Ce cycle, intitulé "Mathématiques étonnantes" est destiné à faire découvrir des
rencontres surprenantes entre mathématiques et applications ou
mathématiques et autres sciences. la seconde de ces conférences
est intitulée :
Perception visuelle et équations intégro-différentielles
Olivier Faugeras (INRIA/Académie des sciences)
Yves Frégnac (NeuroPSI)
et elle aura lieu le 8 octobre 2019 à 17h30 à l'Institut Mathématique d'Orsay

https://smf.emath.fr/conference-hallucinations

La mathématique permet-elle d’appréhender la perception visuelle ? les processus biologiques qui aboutissent sans effort apparent de notre part à l’élaboration de la représentation tridimensionnelle mentale des objets qui nous entourent, de leurs mouvements, textures et couleurs sont en fait très complexes et la mathématique des systèmes dynamiques permet de les éclairer. 

samedi 22 juin 2019

Conférence d'Etienne GHYS, à Lille le 26 juin

A l’occasion de la présence du jury de l’agrégation des mathématiques à Lille, et grâce au soutien des laboratoires de mathématiques Paul Painlevé de Lille et J.A. Dieudonné de Nice, d’Inria Lille Nord Europe et d'Inria Sophia Antipolis, une soirée exceptionnelle est organisée le

Mercredi 26 juin 2019 à 20h30 à Lilliad, Campus Cité Scientifique, Université de Lille

Conférence d'Etienne GHYS, 
mathématicien, Directeur de Recherche CNRS à l’ENS de Lyon et Secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences.

Titre :
« Un ou deux théorèmes sur les polynômes d’une variable réelle »

Resumé :
On pourrait penser que les polynômes sont des objets mathématiques si vénérables qu’on ne peut rien en apprendre de nouveau au 21 ème siècle.
Et pourtant je voudrais présenter deux théorèmes qui sont à la fois élémentaires et nouveaux. 
Cela nous mènera dans d’autres domaines des mathématiques, comme la combinatoire.

jeudi 20 juin 2019

European Week of Astronomy and Space Science à LYON

A l'occasion de la conférence internationale (European Week of Astronomy and Space Science - EWASS 2019) qui aura lieu du 24 au 28 juin 2019, sur le campus de la Manufacture des Tabacs de l’Université Lyon 3 (lien ci-dessous), une série d'événements grands publics sont programmés :
https://cral.univ-lyon1.fr/spip.php?rubrique60
Programme d’événements scientifiques pour le public et les scolaires en lien avec le colloque d’astrophysique EWASS 2019


Événements prévus :
Noter la table ronde concluant les événements, le 5 juillet, à Lyon, de 19 h à 21 h, inscription obligatoire

lundi 10 juin 2019

Du nouveau sur la conjecture de Riemann ?

Il semblerait qu'un article récent publié aux PNA (Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America)  co-signé par quatre mathématiciens (Michael Griffin, Ken Ono, Larry Rolen, et Don Zagier) obtienne des avancées intéressantes par une méthode qui avait été abandonnée. Le titre de l'article est :

Jensen polynomials for the Riemann zeta function and other sequences
et voici le lien correspondant : 
Pour les anglophones, il y a un bon article sur le sujet ici 

Quel avenir pour le palais de la découverte ?

Le palais de la découverte, ouvert en 1937, est un des lieux de diffusion des mathématiques en France. Il semble que dans le projet de rénovation, une partie de l'espace dédié aux sciences sera supprimée, avec également moins d'activités proposées.
la pétition en ligne est ici :
https://www.petitions24.net/avenir_du_palais_de_la_decouverte?fbclid=IwAR0CW56Y7nA3dbn8GBKsC9F45lOrkYJjAdRsUvlNIa7-mQ2SJJ0lfxBzEhE

mercredi 5 juin 2019

Le Forum des jeunes mathématicien-ne-s 2019

Le Forum des jeunes mathématicien-ne-s 2019 se déroule à Paris, à l'Institut Henri Poincaré du 23 au 25 octobre 2019, sur le thème : Géométries et interactions.

Appel à communication
Les jeunes mathématicien-ne-s en cours de thèse ou ayant soutenu leur thèse récemment sont appelé-e-s à soumettre avant le 8 septembre un résumé pour une communication de 25 min lors du Forum.
Les candidatures des jeunes mathématiciens sont examinées suivant les mêmes critères que ceux des jeunes mathématiciennes, par le comité scientifique du forum.
Le thème du forum Géométries et interactions doit s'entendre dans un sens large. Il doit permettre d'aboutir à un large panomara de la recherche dans le domaine.
Renseignements, soumissions et inscriptions :

mercredi 22 mai 2019

Will Hunting Mardi 28 mai à 19h30 au cinéma Le Grand'Action

Dernières places disponibles pour assister au film Will Hunting
Mardi 28 mai à 19h30
au cinéma Le Grand'Action
 
 
 
En présence d'Anne Siety, psychopédagogue en mathématiques,
et de Thierry Dias, professeur en didactique des mathématiques
 

 
Will Hunting
--------------------------------------------------------------------------- 
 
Will Hunting, jeune marginal autodidacte, gagne sa vie en balayant les couloirs du MIT de Boston, haut lieu de la recherche scientifique américaine. S'il aime se bagarrer et fréquenter les cafés malfamés, il n'en soigne pas moins son exceptionnel quotient intellectuel. Ainsi, il parvient à résoudre en un rien de temps une énigme que le professeur Lambeau a jetée sur le tableau pour torturer les méninges de ses élèves. Lambeau s'engage à prendre en charge le jeune rebelle et à lui trouver un psychothérapeute à la hauteur de ses problèmes.
 
Ecrit par Matt Damon, acteur alors star en puissance et qui prend le rôle principal, ce film réalisé par Gus Van Sant divise la communauté des mathématiciens quant à l'image caricaturale qu'il donne du "petit génie des maths". Une séance pour parler de la place des mathématiques dans l'éducation et dans notre société.
---------------------------------------------------------------------------  

dimanche 19 mai 2019

Le Monde en sphères

Exposition "Le Monde en sphères"
La Bibliothèque nationale de France (site François Mitterrand) présente actuellement -et jusqu'au 21 juillet 2019-  l'exposition "Le Monde en sphères", reprise à plus grand échelle d'une exposition présentée au Louvre Abu Dhabi au printemps 2018.
Avec un ensemble de 200 oeuvres de nature très variée (manuscrits, imprimés, estampes, cartes, monnaies, médailles et antiques, tableaux et oeuvres d'art contemporain), dont une quarantaine de globes et sphères armillaires, souvent uniques, elle raconte l'histoire d'un modèle de l'univers incarné par ces objets depuis l'Antiquité, tout en explorant la symbolique des globes dans les arts du monnayage romain à l'art contemporain. Elle s'appuie sur les collections de la BnF, mais aussi sur des prêts de grands musées français (Louvre, Versailles, Beaubourg, etc.) et de prêteurs privés.
Pour en savoir plus sur l'exposition :
https://www.bnf.fr/fr/agenda/le-monde-en-spheres

Journée d'étude "Les globes et sphères, deux mille ans d’histoire", 7 juin 2019
Dans le cadre de cette exposition, elle propose le 7 juin 2019 un symposium qui porte sur les objets qui sont au coeur de l’exposition : les globes et sphères armillaires, instruments scientifiques et oeuvres d’art marqués par une histoire pluriséculaire, qui peut être abordée sous de nombreux aspects : conception et production matérielle, cartographie terrestre ou céleste, diffusion et usages, symbolique et représentation dans les arts. La journée d’étude se propose de porter un regard diachronique sur ce patrimoine trop souvent méconnu.
Des visites guidées de l'exposition seront proposées à l'issue de la journée.



mercredi 15 mai 2019

Geneviève Raugel

Geneviève Raugel Directrice de recherches au CNRS au laboratoire de Mathématiques d'Orsay est décédée le vendredi 10 mai. Ses contributions mathématiques remarquables
couvrent un vaste champ s’étendant de l’analyse numérique des équations aux dérivées partielles à l'étude des systèmes dynamiques en dimension infinie. On peut citer en particulier ses résultats sur la dynamique des solutions des équations de Navier-Stokes et plus généralement ses travaux pionniers transposant au domaine des EDP (dynamique en dimension infinie) les outils développés pour l’étude des systèmes dynamiques de dimension finie.  Elle était également Éditrice en chef (avec Y. Yi) du Journal of Dynamics and Differential Equations (JDDE), et auteure ou co-auteure de nombreux ouvrages sur les EDP.

18 mai 2019 : Maths pour le climat


 La onzième édition de Mathématiques en Mouvement se déroulera le samedi 18 mai 2019 dans l’amphithéâtre du Pôle de Biologie du Développement de l’Institut Curie (11 rue Pierre et Marie Curie, Paris 5e), de 10h à 17h. Comme les années précédentes, cette journée est organisée par la FSMP en collaboration avec Roger Mansuy et le séminaire Mathematic Park.

Le thème de cette édition est Mathématiques pour le climat. Son programme scientifique est conçu sous la houlette de Sabrina Speich (LMD, ENS) et Michael Ghil (CERES, ENS et UCLA), en coordination avec le trimestre scientifique intitulé Les Mathématiques du Climat et de l'Environnement qui aura lieu de septembre à décembre à l'IHP sous la direction de Michael Ghil et Hervé Le Treut (IPSL)
https://www.sciencesmaths-paris.fr/fr/maths-en-mouvement-2019-977.htmv

mardi 14 mai 2019

La lettre de Sophie Germain à Gauss


A propos de la journée du 12 mai consacrée aux femmes en mathématiques, David J. Pengelley 
faisait remarquer sur le liste femmes et maths que c'était du 12 mai 1819, exactement 200 ans auparavant, qu'était datée la lettre de Sophie Germain à Carl Friedrich Gauss.  Dans cette lettre Sophie Germain résume leur correspondance passée sur le célèbre Théorème de Fermat. 
En ce qui concerne la contribution de Sophie Germain à cette recherche voici une référence : 
 `Voici
ce que j'ai trouv\'e': Sophie Germain's grand plan to prove Fermat's
Last Theorem (authors Reinhard Laubenbacher and David Pengelley),
Historia Mathematica 37 (2010), 641-–692;; a preprint is at
https://arxiv.org/abs/0801.1809v3 or https://web.nmsu.edu/~davidp/.




vendredi 3 mai 2019

Les mathématiques au fil du temps - Conférence grand public à l'IHP - jeudi 9 mai à 14h


le jeudi 9 mai de 14h à 16h

par Norbert Schappacher, Professeur à l'université de Strasbourg
et Emmanuel Peyre, Professeur à l'université Grenoble Alpes

Exposé en deux parties
La première partie présentera une série d'exemples tirés de l’histoire des mathématiques, des tablettes babyloniennes jusqu’au dix-neuvième siècle, en passant par des auteurs comme Diophante, al-Khazin, Descartes, Fermat, Kummer et autres, jusqu’à un article d'Henri Poincaré de 1901 qui a ouvert la porte à la perspective du vingtième siècle sur les points rationnels.

La deuxième partie s'intéressera aux méthodes qui permettent de construire des solutions et à celles qui permettent de démontrer qu'il n'en existe aucune. Ces problématiques furent un moteur essentiel de la recherche mathématique durant le vingtième siècle, laissant des questions ouvertes jusqu'à aujourd'hui. On montrera aussi que, bien qu'issues des recherches les plus abstraites, les objets conçus durant ce développement ont des applications concrètes dans notre vie quotidienne.

 Informations pratiques
Gratuit, places limitées, inscription obligatoire.
Adresse
Institut Henri Poincaré
11 rue Pierre et Marie Curie
Paris 5eme

vendredi 26 avril 2019

71% de lycéens choisissent de faire des maths

C'est le titre d'un article de Marie-Estelle Pech dans le Figaro du 25 avril dernier.  On y apprend que selon les chiffres communiqués par le ministère 71% des élèves de seconde envisagent de choisir la spécialité maths. Le Snes y voit une simple reconduction cachée de la filière S, mais le ministère est plus optimiste, puisque la combinaison strictement scientifique maths-physique-svt ne représenterait  qu'un tiers des demandes. Peut-être le programme de maths, plus exigeant, saura-t-il décourager ceux qui ne font le choix des mathématiques contraints et forcés par le milieu familial ?  On pourrait alors espérer un vrai profil scientifique. 

mercredi 24 avril 2019

Fête Mondiale pour les Femmes en Mathematiques




Le 25 Mai à Nantes, la compagnie
 Résonance - Art & Science

donnera un spectacle à 19h00
Nantes (France)
May 25th 2019, 19:00
http://www.mathom.fr/JIFM
Douze brèves histoires inspirées par la figure de Maryam Mirzakhani par des personnes d'origines diverses // Twelve short stories inspired by the personality of Maryam Mirzakhani, told by people with various backgrounds.

Ce  rendez-vous fait partie de 50 événements dans le monde entiers repertoriés sur https://may12.womeninmaths.org/#events
L'iinitiative May 12, Celebrating Women in Mathematics https://may12.womeninmaths.org/# est coordonnée par European Women in Mathematics,  l'Association for Women in Mathematics,l' African Women in Mathematics Association, Indian Women and Mathematics, le Colectivo de Mujeres Matemáticas de Chile et le Women's Committee of the Iranian Mathematical Society.
Le 12 Mai est la date de naissance de Maryam Mirzakhani.

mercredi 17 avril 2019

Complexité de la multiplication

Poser une multiplication de deux entiers de n chiffres selon la méthode babylonienne classique requiert n^2 (n au carré) multiplications élémentaires. En 1971 Schönhage et Strassen (aussi connu pour la multiplication rapide des matrices) en ont donné un algorithme plus rapide. Plus récemment, au mois de mars Joris van der Hoeven ( CNRS  École Polytechnique Computer Science Laboratory LIX) et David Harvey (University of New South Wales (Australia)) ont trouvé un algorithme qui effectue le produit d'entiers de taille n avec une complexité en O(n log n).
Leur travail est disponible ici

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02070778

vendredi 12 avril 2019

De divina proportione

Notre collègue Jérôme Gavin nous signale le site  e-codices, 
ou on peut trouver le manuscrit De divina proportione, rédigé en 1498 par Luca Pacioli. 

 
Luca Bartolomes Pacioli OFM, dit Luca di Borgo, est un religieux franciscain, mathématicien et fondateur de la comptabilité.

lundi 8 avril 2019

Un labo de maths un peu différent à Pertuis


Au  Lycée Val de Durance de Pertuis, l'équipe de maths (et informatiques) a monté un labo de maths autour d'un projet "Faites des maths". 
dont le bilan est consultable ici
Ce projet regroupe toutes les actions de maths du lycée, dont un atelier Maths & Langue (MATh.en.JEANS avec la Roumanie) et un labo de maths qui  sort des demandes du rapport Villani-Torossian. Ce  labo n'est pas une salle où on enferme les maths mais plus une volonté de montrer les maths hors des salles.

lundi 1 avril 2019

Maths étonnantes à la Sorbonne, le 16 avril

Hackers vs équations diophantiennes

Une conférence de R. Barbulescu et S. Canard


16.04.2019 18h - 19h30 Sorbonne Université, Paris 

Qui voudrait que son courrier puisse être ouvert par la poste ? Qui désirerait choisir entre protéger ses données sensibles ou être victime d’une cyberattaque ? Qui souhaiterait que son cinéma connaisse tout de sa vie ? Pourtant, nous sommes souvent confrontés à ces renoncements depuis que les ordinateurs, les tablettes  et les smartphones ont envahi notre quotidien.
Utilisée depuis l’Antiquité, notamment par Jules César, la cryptographie a bien évolué, et offre aujourd’hui de nombreuses possibilités pour protéger ses données, sa vie privée, sans rien sacrifier de notre quotidien numérique. Elle permet d'associer anonymat et responsabilité, de calculer sur des données que l’on ne connaît pas, et bien d’autres choses encore…
Si cela est possible, c'est en particulier grâce à Diophante, un mathématicien ayant vécu à Alexandrie à l'époque hellénistique. Celui-ci étudiait des équations mathématiques comme
(on parle de courbes « elliptiques ») et notamment leurs solutions entières ou rationnelles. Ces courbes possèdent une structure mathématique riche, utilisée par exemple pour authentifier les passeports européens. La solution des problèmes plus complexes cités plus haut nécessite de faire intervenir l'accouplement de deux courbes elliptiques, un objet mathématique introduit au XXème siècle par deux mathématiciens : André Weil et John Tate.
Vous apprendrez les méthodes de construction des courbes elliptiques adaptées à de tels accouplements, ainsi que les algorithmes qui permettent d'accélérer de telles opérations, et qui font l'objet d'une recherche contemporaine abondante. Nous verrons également comment ces accouplements sont utilisés dans le système BlindIDS qui détecte des virus dans un trafic chiffré, ou dans LYRICS qui vous permet de bénéficier de votre réduction étudiant sans révéler votre identité.

Inscription gratuite obligatoire

jeudi 28 mars 2019

L'intelligence artificielle est-elle logique ou géométrique ?


L'Institut Henri Poincaré vous invite à la conférence :
L'intelligence artificielle est-elle logique ou géométrique ?
le mardi 2 avril de 18h à 19h30

 Informations pratiques
Gratuit, places limitées, inscription obligatoire.
Adresse
Institut Henri Poincaré
11 rue Pierre et Marie Curie
Paris 5eme

mardi 26 mars 2019

Journée Math pour le Climat le 18 mai

la Fondation des Sciences Mathématiques de Paris (en collaboration avec l'équipe du séminaire MathPark) organise cette année encore une journée d'exposés à destination des jeunes étudiants (notamment les préparationnaires) et leurs enseignants. Il s'agit  d'une succession de courts exposés autour d'une thématique d'actualité mathématique (les derniers sujets étaient Fourier aujourd'hui, l'ordinateur quantique, maths et imagerie, place au big data).

La journée aura lieu le samedi 18 mai et aura pour thème Math pour le climat. La coordination scientifique est assurée par Sabrina Speich (LMD, ENS) et Michael Ghil (CERES, ENS et UCLA)

Voici le programme prévisionnel
09h45 : Accueil
10h00 : Allocutions de bienvenue
10h15 : Sabrina Speich : Les océans, moteur du climat
10h55 : Michael Ghil : Les mathématiques au cœur des études climatiques
11h35 : Pause café
11h50 : Fabio D’Andrea : Les statistiques et les régimes de temps
12h30 : Pause déjeuner
14h00 : Pascal Yiou : Les événements extrêmes
14h40 : Anne-Laure Dalibard (sous réserve) : Les équations d’évolution du climat
15h20 : Pause café
15h35 : Hervé Le Treut (sous réserve) : Modèles, prévisions et observations
16h15 : Table ronde avec Anne-Laure Dalibard, Gilles Forêt, Michael Ghil, Hervé Le Treut, Laurence Picon, Robert Vautard

L'inscription est gratuite mais obligatoire pour des raisons de sécurité:

Attention, ces exposés auront lieu sur le campus Curie (Paris 5) mais pas à l'IHP

dimanche 24 mars 2019

Soirée Mathématique de Lyon le 8 avril prochain

La prochaine Soirée Mathématique de Lyon aura lieu

le lundi 8 avril prochain
à 20h00
au Lycée du Parc (Lyon 6ème).

avec un exposé de Damien Gaboriau  directeur de recherches CNRS à l’UMPA (Lyon) :
Moyennes et démesure.

mercredi 20 mars 2019

Une question, un chercheur


Voici le programme des  séminaires Une question, un chercheur (co-organisé SMF, SFP, IHP, IAP, UPS) et Mathematic Park (IHP) qui seront dédiés à la géométrie (et aux géodésiques) en ce début avril:

Le 4 avril  Barbara Shapira (Rennes), comment jouer aux billes dans un espace courbe?

Résumé: Si je lance une bille sur le sol, elle ira tout droit, suivant une trajectoire rectiligne. Si je pouvais lancer une bille et la suivre tout autour d'une terre parfaitement sphérique, je m'apercevrais qu'elle suit un grand cercle. Dans les deux cas, droite ou grand cercle, on parle de géodésique. Mais si je m'avise de lancer une bille sur une selle de cheval, disons de l'arrière vers l'avant, restera-t-elle sur la ligne de crête? Ou bien tombera-t-elle à gauche ou à droite? Sur certaines surfaces dites hyperboliques, connaître le passé d'une bille n'aide en rien à prévoir son futur.L'exposé sera l'occasion de lier la forme d'un espace à la dynamique de ses géodésiques. Nous découvrirons les belles propriétés de la géométrie hyperbolique et leurs conséquences chaotiques.

Inscriptions sur https://smf.emath.fr/conference-schapira


Le 6 avril  Samuel Tapie (Nantes), le chemin le plus court n'est pas toujours droit

Inscriptions sur  http://www.ihp.fr/fr/seminaire/mathpark-inscription

mardi 19 mars 2019

KAREN UHLENBECK , première femme à recevoir le prix Abel

L'académie de Norvège des Science et des lettres vient de décerner le prix Abel 2019 
à Karen Keskulla Uhlenbeck de l'Université d'Austin ( Texas) pour ses avancées dans la 
géométrie des équations aux dérivées partielles, la théorie de Jauge et le systèmes intégrables, et 
pour l'impact de ses recherches en analyse, géométrie et physique mathématique. 
Le roi de Norvège, Harald V, lui remettra le prix le 21 mai prochain. 
Karen Uhlenbeck est née en 1942 à Cleveland.
 

dimanche 17 mars 2019

Mathématiques étonnantes

La SMF lance un nouveau cycle de conférences intitulé
                         "Mathématiques étonnantes"
Un mathématicien et un ingénieur (ou deux mathématiciens de domaines
bien distincts) viennent raconter en duo leur rencontre avec ses surprises,
ses difficultés et ses succès.

La première conférence aura lieu le 16 avril prochain. Razvan
Barbulescu (CNRS) et Sébastien Canard (Orange) présenteront:

                           Hackers vs. équations diophantiennes

ou comment des objets géométriques et algébriques vous permettent
d'échanger des mails confidentiels mais néanmoins garantis sans virus.
Renseignements et inscriptions:

https://smf.emath.fr/evenements-smf/math-etonnantes-barbulescu-canard-2019

vendredi 8 mars 2019

Soirée Mathématique de Lyon

La prochaine Soirée Mathématique de Lyon aura lieu lundi prochain 11 mars à l’INSA de Lyon.

L’exposé de Vincent Bansaye sera suivi d’un pot convivial.






mercredi 6 mars 2019

SEMAINE DES MATHÉMATIQUES A LA MMI de LYON

8e ÉDITION DE LA SEMAINE DES MATHÉMATIQUES
Du 14 au 16 mars :
Une programmation riche et variée à la Maison des mathématiques et de l’informatique (MMI) de Lyon

À l'occasion de la 8e édition de la Semaine nationale des mathématiques,
organisée sous l’égide du ministère de l’Éducation Nationale, qui se déroulera du 11 au 17 mars sur le thème du jeu, la Maison des mathématiques et de l'informatique de Lyon, centre de médiation scientifique du LabEx MILYON (Laboratoire d'Excellence en Mathématiques et Informatique de Lyon) porté par l'Université de Lyon dans le cadre de l'IDEXLYON, partenaire de l’opération, proposera des activités grand public gratuites afin de montrer toujours plus de mathématiques ludiques.


Au programme :
conférence,
atelier d'initiation au jeu de Go, film et débat autour de l'intelligence artificielle et du jeu de Go, ludothèque mathématique, escape game et exposition interactive ludique sur le hasard (et les jeux de hasard).

Toutes les activités sont gratuites et ouvertes à tous, petits (dès 8 ans) et grands.
Elles se dérouleront dans les locaux de la MMI - 1 place de l'École, Lyon 7e (ENS de Lyon - Site Monod).