Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

lundi 28 mai 2018

Attention!!! Début de l'exposition Fourier à l'IHP reporté au 6 Juin!

Pour ses 250 ans, Fourier est honoré de bien des manières, en bien des lieux, avec la volonté de s'adresser à des publics de niveaux mathématiques très divers. S'il est évident qu'on ne parle pas de Fourier de la même manière à des professionnels avertis, à des étudiants (et parmi eux, à des étudiants de première année comme à des étudiants de master, comme aurait pu dire Pascal), à des lycéens, des écoliers ou au public le plus large, il est non moins important d'en parler à tous. Non seulement parce que c'est possible, mais aussi parce que c'est nécessaire, afin que Fourier ne soit plus cet inconnu célèbre, ce paradoxe mémoriel qu'il demeure au temps d'un tout numérique qui n'existerait pas sans son apport visionnaire.
C'est avec la volonté de s'adresser à tous que le prestigieux Institut Henri Poincaré présente en sa bibliothèque, une exposition dédiée à la vie et l'oeuvre de ce savant, né à Auxerre, novice bénédictin, révolutionnaire, élève de la première promotion de l'Ecole Normale de l'An III, compagnon de Bonaparte en Egypte, qui mène à Grenoble, de 1802 à 1815 la triple vie de préfet, d'égyptologue et de mathématicien /physicien... pour un peu, on la lui compterait quadruple!
On ira donc avec lui, de Louis XV à la veille de la Monarchie de Juillet, on admirera sa clairvoyance à initier et protéger le jeune Jean-François Champollion, on découvrira ses manuscrits, sa théorie si révolutionnaire, les 150 ans de mathématiques que cela suscitera, les prolongements fantastiques que furent les distributions de Laurent Schwartz et les ondelettes d'Yves Meyer, récompensées par un prix Abel 2017 et en même temps outils essentiels du prix Nobel de Physique 2017.
On s'y souviendra enfin, avec émotion, du grand spécialiste de l'Analyse Harmonique qu'était Jean-Pierre Kahane, qui nous a si brutalement quittés avant cette année de célébration, après avoir lancé avec opiniâtreté une reconquête de sa mémoire, le Retour de Fourier, comme il aimait à l'appeler. Plus de 200 ans après, on dit encore trop, avec l'incompréhension de Lagrange, la kleptomanie de Poisson et le mépris de Bourbaki, que Fourier n'était pas rigoureux: mieux vaudrait le lire... jusqu'au bout.
Du haut de cette bibliothèque, deux siècles de science à contempler... et c'est gratuit! Du Lundi au Vendredi, de 9h à 18h, du 30 mai au 27 juillet, 11 rue Pierre et Marie Curie.
ALAIN JUHEL.
Sur les autres manifestations d'hommage, passées ou à venir, consulter ma page d'accueil, régulièrement mise à jour, ou celle du Comité Fourier 250.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire