Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

dimanche 13 juillet 2014

Quoi de neuf sur Alan Turing ?

Si depuis 2012, année Turing et Poincaré, l'agitation médiatique est un 
peu retombée, l'actualité en ce qui concerne l'informaticien anglais est toujours présente. 
Tout d'abord le film "The imitation game", dirigé par Morten Tyldumavance. Le compositeur 
de la musique du film vient d'être remplacé. Alexandre Desplat remplace au pied 
levé Clint Mansell, qui avait pourtant travaillé sur le projet. Desplat est connu pour de 
nombreuses musiques de film :"The Grand Budapest Hotel", "Philomena", "Argo", "Harry 
Potter and the Deathly Hallows: Parts 1 and 2", et le "Discours d'un Roi".
http://www.alexandredesplat.net/fr/news-f.php
Pour le soixantième anniversaire de la mort d'Alan Turing, 
il faut également signaler cet article (en anglais)  de Vincent Dowd paru sur le site de 
la BBC http://www.bbc.co.uk/news/magazine-27701207 intitulé "What was Alan 
Turing really like?", où on peut découvrir le 
témoignage des deux filles de Franz Greenbaum, le psy qui suivit 
Turing après sa condamnation. Les souvenirs de ces deux femmes qui ont 
connu Alan Turing dans leur jeunesse sont très intéressants et l'article est 
très bien documenté. On y trouve par exemple une lettre où Turing explique à 
Maria le jeu de solitaire (ci-dessous). Ces documents n'étaient pas à ma
connaissance dans l'expo Turing. Dans cette lettre c'est une véritable leçon de logique 
qu'Alan Turing donne à Maria, petite fille de huit ans à l'époque. recevoir une telle lettre
pour une petite fille de la part d'un adulte n'est vraiment pas une chose ordinaire !

Letter to Maria

 Pour terminer voici un extrait des souvenirs de Maria Greenbaum : "Je voyais Alan comme 
une personne amicale et chaleureuse qui s'intéressait toujours à ce que je faisais. Il venait diner à la 
maison et souvent je m'asseyais parterre pour jouer au solitaire. Il s'asseyait sur le tapis à côté de moi et nous discutions. Je devins très attachée à lui."




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire