Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

jeudi 8 mai 2014

séminaire d'Épistémologie et d'Histoire des Idées Mathématiques

Le séminaire d'Épistémologie et d'Histoire des Idées
Mathématiques de l'IREM de l'Université Paris-Diderot se tient à
l'Institut Henri Poincaré, 11 rue Pierre et Marie Curie, 75005 PARIS
(salle 201).
  Des informations complémentaires sont en ligne sur le site du
séminaire
http://www.irem.univ-paris-diderot.fr/sections/epistemologie/.
 
     
  Le mercredi 14 Mai : 

Résumé

« Quelques remarques sur un geste physico mathématique: la monodromie » (ou : l'art de faire tourner ce qui manifestement ne tourne pas)

Partant du groupe fondamental tel qu'introduit par Poincaré, je parcourrai à trop grandes enjambées l'histoire étonnante de cette notion qui donne à voir comment l'un de ces gestes dont Gilles Chatelet a si bien parlé peut donner lieu à des variations qui devraient permettre d'interroger avec profit quelques uns des secrets ‘cachés au plus profond de l'esprit humain'. Pourquoi l'électron tourne-t-il autour du noyau s'il ne tourne pas? Pourquoi a-t-il un spin et tourne-t-il sur lui-même quand chacun sait que cela ne veut pas dire grand-chose (surtout si on appartient au Cercle de Vienne!)? Pourquoi le groupe fondamental du complété d'un anneau local de dimension un à corps résiduel algébriquement clos ressemble-t-il à celui du plan percé à l'origine; ou comment faire le tour d'un point quand il n'y a que deux points (ferme et générique) en tout et pour tout? Pourquoi et en quoi la monodromie subsume-t-elle en un sens ([SGA 1] et plus loin) le geste galoisien que l'on présente comme une `théorie de l'ambigüité'? Pourquoi parcourir les foncteurs fibres d'une catégorie tannakienne est-elle une manière d'appréhender la naissance des motifs? etc
Pierre LOCHAK CNRS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire