Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

vendredi 7 juin 2013

Pour une poignée de dollars !

Un banquier Texan vient de rajouter un million de dollars à la mise à prix de
la conjecture connue sous le nom de conjecture de Beal, du nom du
banquier de Dallas, D. A. Beal, mathématicien amateur à ses heures,
qui avait placé 5000 $ en 1997 pour la résolution de cette conjecture.
Cette nouvelle a été diffusée par l'A.M.S, dont le porte parole Michael Breen
a déclaré que ce problème semblait encore plus difficile que le théorème de Fermat.
years, the amount has grown.
spokesman Michael Breen says a solution is more difficult than the one for a related problem, Fermat's Last Theorem, which didn't have a published solution for hundreds of years.


Read more at: http://phys.org/news/2013-06-texas-banker-1m-tricky-math.html#jCp

years, the amount has grown.
spokesman Michael Breen says a solution is more difficult than the one for a related problem, Fermat's Last Theorem, which didn't have a published solution for hundreds of years.


Read more at: http://phys.org/news/2013-06-texas-banker-1m-tricky-math.html#jCp
 
Cette conjecture, formulée par Andrew Beal en 1993, annonce que si
 A^x +B^y = C^z,
où A,B,C,x,y,z sont des entiers positifs, avec x,y et z supérieur à 2 alors A,B et C ont en 
commun un facteur premier. Par exemple 
33 + 63 = 35    
 et les nombres 3,3,6 ont en commun le facteur premier 3.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire