Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

samedi 9 mars 2013

Peut-on copier sur Wikipedia ?

Dans un article paru cette semaine (Le Figaro du 7/03) Mohammed Aïssaoui fait part d'un étude américaine du Pew Research Center qui montre que 87% des enseignants américains de collèges et de lycée s'inspirent de Wikipedia pour construire leur cours alors qu'ils sanctionnent les élèves qui utilisent Wiki pour leurs exposés..."C'est mal, n'est ce pas ?" s'interroge-t'il ?  Cette tendance serait d'ailleurs plus forte chez les jeunes enseignants plus habitués que leurs ainés à l'outil informatique et au web.
Effectivement, il ne faut peut être pas abuser de cette facilité, qui aboutit à batir un cours anonyme, parce que privé de l'effort nécessaire de reflexion personnelle, de recherche d'exemple, et tout simplement d'idées personnelles ! Car un enseignant convaincant, c'est d'abord un enseignant convaincu, par sa propre analyse du sujet, particulièrement en mathématique. Faut-il pour autant éviter d'utiliser Wikipedia ? Probablement pas, car en mathématiques, l'essentiel n'est pas dans une possession du savoir, mais avant tout d'un savoir faire, et savoir résoudre un problème, cela ne s'apprend pas sur le net. C'est avant tout cette passion, ce savoir faire, que le professeur de mathématiques cherche à faire partager. Les connaissances sont nécessaires mais pas suffisantes, et tant mieux si Wiki peut nous aider à les communiquer.

Prenons un exemple : la notion de courbure dans l'espace et la courbure des surfaces. La page de Wikipedia (ou plutôt l'une d'elles) est très bien construite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbure  et très bien illustrée (illustration ci dessous, source wikipedia):
On y apprend comment définir la courbure d'une courbe plane, qui est pour (les)  l'auteur une quantité positive ( ce qui n'est pas toujours vrai si on peut respecter une orientation dans le plan...).
Ensuite par la méthode qui consiste à faire tourner un plan sécant perpendiculaire à la surface, on définit  les courbures principales qui sont des courbures de sections planes, et finalement la courbure de Gauss qui est leur produit.  Parfait, mais alors où sont passées les surfaces à courbure négative (comme celle qui fait la couverture du numéro 87 de Quadrature) ?  Si la courbure d'une courbe est essentiellement positive, c'est parce qu'on peut toujours en 3D, s'arranger pour bien définir le repère local T,N et retomber sur nos pieds par un produit vectoriel qui fournit un repère direct. Mais si l'on veut faire cela simultanément pour deux courbes tracées sur une surface et passant par le même
point, il se peut que la géométrie de la surface ne permette pas de trouver  un repère exprimant les deux courbures de manière positive. Ces problèmes ne sont qu'évoqués dans cette page, qui est pourtant une bonne introduction, et une base de reflexion. C'est cela que devra faire comprendre le professeur, et qui n'est pas sur la page Wiki. Donc oui à une utilisation en classe de Wikipedia si elle s'accompagne de la reflexion de l'étudiant...et de son prof, et non au copier coller !   Ce qui est valable pour les maths et les sciences, le reste certainement pour un travail de philosophie par exemple. C'est là qu'on peut trouver l'article de M. Aïssaoui un peu caricatural dans son souci d'"épingler" les profs, car ce qu'ils sanctionnent le plus souvent c'est le copier-coller paresseux et irréfléchi. Encore faut-il bien sûr qu'ils ne fassent de même. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire