Site Web de Quadrature

Vous pouvez également consulter le site de la revue à l'adresse suivante :
http://www.quadrature.info/

vendredi 4 mai 2012

Décés d'un de nos auteurs et abonnés

Nous reprenons ces informations dans le journal l'Union (Champagne Ardennes) :
http://www.lunion.presse.fr/article/societe/ancien-instituteur-et-directeur-decole-gilbert-maheut-nest-plus

GILBERT MAHEUT est décédé le 1er mai à l'âge de 88 ans. Cet ancien directeur d'école et passionné d'histoire locale est né à Vitry-le-François le 21 décembre 1923, dans une famille originaire de Charmont, mais dont le père, par nécessité économique, doit quitter la modeste exploitation agricole pour travailler dans les chemins de fer à Saint-Dizier. « D'abord homme d'équipe, sorte de commis à tout faire de la gare, son père gravit un à un les échelons de la promotion interne pour devenir chef de train », raconte Jean-François Condette, maître de conférences en histoire contemporaine à l'IUFM de Reims.
Gilbert Maheut a passé son enfance dans le quartier de la gare et du passage supérieur, au n° 55 de l'avenue du Lieutenant-Colonel-Henry-Moll. Il a fréquenté l'école du boulevard François-1er, puis le collège, et enfin l'école normale de Châlons-sur-Marne, dès 1939. Instituteur à Heiltz-le-Maurupt de 1942 à 1944, il est ensuite requis, en mars 1944, pour monter la garde au dépôt de locomotives de la gare de Châlons puis pour travailler dans les chantiers de bûcheronnage de la région avant de les quitter clandestinement en août 1944.
Le 2 octobre 1944, Gilbert Maheut est muté contre son gré à l'école de Pargny-sur-Saulx. Après son service militaire, il est nommé pour la période d'avril à juillet 1946 dans un petit village Le Chemin, avant d'obtenir sa nomination définitive à l'école de Dompremy. Il enseigne 11 ans dans cette école à classe unique. Il se marie. En 1956, il revient à Vitry-le-François. Il dirige l'école primaire Jean-Mermoz implantée dans le quartier du Désert jusqu'à sa retraite en 1979.
Homme cultivé, doté d'une grande curiosité, Gilbert Maheut se passionne pour la photographie. Nombreux sont d'ailleurs ses clichés qui illustrent la vie locale dans les bulletins municipaux vitryats. En 1975, ce passionné d'histoire locale publie « Le Parler de Charmont », un dictionnaire de 1 500 mots qui sort de l'oubli le patois du village de ses ancêtres.

Passionné de mathématiques

En 1996, il édite « J'ai eu 13 ans en 1936 ». Un volume de 368 pages dans lequel il raconte son parcours sur trois-quarts de siècle. Puis en 2000, il fait paraître « La Trinité : le Pouvoir, l'Argent et le Divin », un ouvrage de 400 pages, fruit d'une vie de réflexions à partir de l'énorme documentation - coupures de presse, extraits de livres, gravures - qu'il a amassé tout au long de sa vie. Républicain dans l'âme, Gilbert Maheut était par ailleurs un féru de mathématiques. Il aimait établir et vérifier des statistiques ; résoudre les équations et les problèmes. Il s'intéressait également à la vie et à l'œuvre de mathématiciens locaux. En 2003, Gilbert Maheut a notamment rédigé un article sur « Abraham de Moivre (1667-1754) : un précurseur méconnu » dans Quadrature, magazine trimestriel de « mathématiques pures et épicées ». Cet article lui a valu les félicitations… d'Élisabeth Badinter, Professeur, agrégée de philosophie à Polytechnique. Gilbert Maheut, qui avait un caractère bien trempé, s'est également investi pour que soit organisé dans la cité rose le colloque international sur François-de-Paule Jacquier qui s'est tenu les 14 et 15 octobre derniers, à l'occasion du tricentenaire de la naissance à Vitry-le-François de ce mathématicien.
Ce cartésien a participé activement aux travaux de l'association pour la recherche et l'enseignement scientifique de Reims et à la Société des Sciences et Arts de Vitry-le-François (depuis le 20 avril 1972) dont il a été le secrétaire général, puis le président jusqu'en 1996.
Pour le maire Jean-Pierre Bouquet, « un Républicain de principe et un homme de culture qui aimait Vitry-le-François, vient de s'éteindre ».
Les obsèques de Gilbert Maheut seront célébrées civilement le lundi 7 mai, à 14 h 30, au cimetière du Midi. À toute sa famille et à ses proches, La revue Quadrature adresse ses condoléances. .

Ci-dessous un extrait de L'Union annonçant la publication dans
Quadrature de l'article de Gilbert Maheut sur Abraham de Moivre. Il en
avait écrit trois pour notre revue : « Vitry-le-François, Erlangen,
itinéraires de mathématiciens », Quadrature 37 (Janvier-Mars 2000) 21-23
; « Abraham de Moivre (1667-1754) : un précurseur méconnu », Quadrature
50 (Octobre-Décembre 2003) 11-18 ;  « François Jacquier (1711-1788) : le
moine mathématicien », Quadrature 53 (Juillet-Septembre 2004) 19-27
(Photo aimablement communiquée par Olivier Courcelle, ancien rédacteur
en chef de la revue).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire